Des pots de yaourt en verre

Mes tout premiers yaourts : retour d'expérience

Me voilà en train de vous conter ma toute nouvelle aventure dans le fait maison. Cela fait quelques semaines que je songe à changer mes habitudes de consommation. J’ai envie de cuisiner plus pour manger mieux. Faites maintenant place aux produits locaux et aux repas made in home !

Lorsque j’ai parlé à Jean-Philippe de mon envie (ou besoin ?) de changement, une petite ampoule a surgi au-dessus de sa tête. Il faut savoir que nous vivons dans sa (très) grande maison de famille. Je ne connais donc pas encore tous les trésors qu’elle y renferme. Il s’est alors exclamé : « Mais tiens ! On a une yaourtière cachée dans la grange ! ». Une yaourtière ? Mais c’est parfait pour faire ses propres yaourts ça ! Non vraiment ?

Quelques jours après, prête à mettre en place ce changement de vie (oui oui carrément !), j’ai attrapé cette vieille yaourtière. Je l’ai regardée comme le Graal et je l’ai ramenée aussitôt à la cuisine. À ce moment-là, je lui ai dit : « Livre-moi donc tous tes secrets petite yaourtière, comment fonctionnes-tu ? ». Je me suis sentie bête de savoir qu’il n’y avait rien de plus simple.

Alors, pleine d’ambition et de volonté, j’ai mélangé dans un bec verseur le lait, le sucre et les ferments lactiques. J’ai ensuite versé la mixture dans 7 pots (dont 6 pleins). Je trouvais ça tellement captivant. Cela va sans doute vous paraître atypique, mais comment dire ? Je me réjouis d’un rien.

Des pots de yaourt en verre

Les 6 pots sont désormais remplis à ras bord. Je ferme la yaourtière. J’appuie sur le bouton pour l’allumer. Et maintenant ? J’ai patienté, observant avec fascination ma petite préparation devenir plus ferme. Au bout de six heures, après m’être endormie sur le plan de travail, la yaourtière a fait « ding », s’est ouverte et les pots se sont soulevés en l’air dans une aura lumineuse.

Oulalala, je crois que je m’égare. Vous vous doutez bien que je n’ai pas attendu devant la yaourtière pendant 6 longues heures. Si ? Mince, j’ai vraiment été convaincante… Pourtant j’en ai profité pour jouer au Scrabble, pratiquer du sport, dire bonne nuit à mes poules et mon coq, goûter des sablés et… je crois que c’est tout.

J’ai mis la yaourtière en marche à 15h et j’ai retiré les pots à 21h. Que s’est-il passé pendant ce laps de temps ? Pour le savoir, je vous conseille de lire mon article sur « Comment fonctionne une yaourtière ? ». Vous comprendrez mieux le processus prodigieux de ce petit objet très utile. Enfin bref ! Une fois mes petits pots sortis de leur cocon, direction le frigo. Une petite nuit de sommeil ne leur ferait pas de mal.

Le lendemain, après le repas du midi, j’étais toute excitée de savoir si mes yaourts étaient bons ou non (et oui, il est nécessaire d’envisager l’échec). Jean-Philippe ramène deux pots. Galant comme il est, il me laisse goûter le mien en premier. Au cas où il y ait un problème vous comprenez ? Je prends une cuillère et…

Roulement de tambour…

C’est pas mauvais du tout ! Bon, ça manque pas mal de sucre. J’en rajoute trois cuillères. Autrement, mon yaourt est d’une onctuosité étonnante. Un régal ! Je suis assez contente de moi (et fière de ma petite yaourtière !). Est-ce que je vais réitérer l’expérience ? Bien sûr que oui ! Est-ce que je vais varier les plaisirs ? Et comment !

Confiture, arômes vanillé, fraise ou coco, un tas d’idées germent dans ma tête pour savourer de nouveaux yaourts.

Et vous ? Avez-vous déjà fait des yaourts maison ? Dites-moi tout en commentaire ! 🙂

Yaourt fait maison
Partagez cet article
Pour aller plus loin…
Découvrez d'autres articles pour découvrir tout notre univers !

VOUS AIMERIEZ DEVENIR AUTOSUFFISANT ALIMENTAIRE ?

Recevez maintenant par mail mon guide ultime :

« Viser l'autosuffisance alimentaire en fruits et légumes »

✅Pourquoi il est important de viser l’autosuffisance alimentaire
Les étapes à suivre pour viser l’autosuffisance alimentaire en fruits et légumes
✅Comment construire ce projet et atteindre son objectif
Commencer et développer un potager autosuffisant
✅Apprendre à conserver ses aliments
✅De nombreux tableaux, schémas et photos
✅Un tableau des fruits et légumes de saison

En vous inscrivant à la newsletter, vous consentez à ce que Le Potager d'Aillou, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d’accès, de rectification ou d’effacement, consultez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer