Un potager au mois de mars

Potager au mois de mars : que faut-il y faire ?

Ça y est : le mois de mars vient d’arriver. L’hiver s’éloigne lentement pour laisser place au printemps. Les beaux jours renaissent. Les oiseaux chantent. Le soleil se fait plus chaud. Mais surtout, mars est le top départ du travail au potager. Et ce, pour le plus grand bonheur des jardiniers ! Pourtant, entre semis et plantations, savez-vous vraiment par quoi commencer ? Alors, que faire au potager en mars ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir dans cet article.

Que semer ?

Le mois de février fut le début des semis. Même si ce fut assez léger. Normalement, vous avez réalisé plus de semis en godets qu’en pleine terre.

Au mois de mars, les choses évoluent. Il fait de moins en moins froid. Vous pouvez commencer à semer en pleine terre plus de légumes.

Attention cependant : il ne faut pas oublier que l’hiver n’est pas fini, et ce, quelle que soit la zone climatique où vous vous trouvez. Les gelées surviennent encore régulièrement. Certains semis se font encore sous abri. D’autres, s’ils sont en place, doivent être protégés.

Alors, que semer au mois de mars ? 

Sous abri

-aubergine ;
-céleris (branche et rave) ;
-chicorée ;
-choux d’été (chou-fleur, brocoli, chou de Bruxelles, chou-rave) ;
-piment/poivron ;
-poireau d’été ;
-tomate ;
-concombre ;
-melon ;
-laitue ;
-aromates ;
-fenouil.

Pour certains légumes (notamment l’aubergine, le piment, le poivron, la tomate, le concombre ou le melon), il sera important de les garder dans un espace chaud. Je vous conseille de placer vos semis en pots dans de bonnes conditions.

Faites donc attention aux températures, à l’éclairage et à l’humidité.

En pleine terre

-carotte ;
-épinard ;
-fève (derniers semis) ;
-oignons (blanc et de couleur) ;
-navet ;
-petit pois ;
-mangetout ;
-blette ;
-salsifis et scorsonère ;
-plantes aromatiques (s’il fait assez chaud) : basilic, cerfeuil, persil, aneth, bourrache, thym, pissenlit, verveine ;
-cresson ;
-artichaut ;
-radis ;
-salades (feuilles de chêne, sucrines).

Que planter en mars au potager ?

Si vous avez des plants tout prêts (achetés en pépinière), il est temps de les mettre en terre. Maintenant que le sol est travaillé (rappelez-vous vos activités aux mois de janvier et février !), il est parfait pour accueillir les premières plantations.

Mais que pouvez-vous planter au mois de mars ?

-ail ;
-artichaut ;
-asperge ;
-échalote ;
-pomme de terre (après les avoir faites germer en février) ;
-topinambour ;
-petit pois ;
-fève (dernières plantations) ;
-rhubarbe ;
-chou-fleur ;
-petits fruitiers (framboisier, fraisier, cassissier).

Attention cependant : le froid est encore présent au mois de mars. Et les Saints de glace bien loin. Cela présage de belles gelées.

Je vous conseille donc de protéger vos plants plus fragiles à l’aide d’un voile d’hivernage ou d’une bâche. Évitez également de planter des légumes non rustiques.

Enfin, prenez garde aux ravageurs tels que les limaces et les escargots. La salade pourrait devenir leur plus grand festin…  Pour les éloigner naturellement, vous pouvez créer des barrières : répandez de la cendre, des copeaux de bois, des coquilles d’œufs, du café autour de vos plants. Cela devrait suffire à les faire fuir.  

Que récolter ?

Les derniers légumes d’hiver vont laisser leur place aux nouvelles plantations. Eh oui… tandis qu’un cycle se termine, un autre commence… Alors, quelles sont les plantes à récolter en ce mois de mars ?

-choux ;
-endive ;
-épinard ;
-mâche ;
-panais ;
-poireau ;
-rutabaga ;
-salsifis ;
-topinambour ;
-carotte ;
-navet.

Les travaux divers

Au mois de mars, il vous reste encore un tas de travaux divers et variés à réaliser. Le jardinage n’est pas qu’une affaire de semis et plantations !

Vous pouvez tout d’abord continuer de nourrir le sol. Apportez-lui du fumier (cheval, vache, poule, etc.), du compost, de la cendre de bois, des engrais, ou encore du marc de café.

Travaillez-le avec des outils manuels : grelinette ou bêche. Ameublir la terre vous permettra de faciliter les futures plantations.

Enfin, n’hésitez pas à le pailler (à l’aide de paille, de feuilles mortes, de carton, etc.). Après l’hibernation que le potager a connue, cela lui permettra de se réchauffer plus vite.

Pour les personnes qui n’ont pas encore planté les pommes de terre (comme à la montagne où cela se fait plus tard), je vous conseille de les laisser germer.

Au mois de mars, il est encore possible de tailler les arbres fruitiers et arbustes. Mais parce qu’ils vont bientôt fleurir, je vous conseille de les protéger du gel. Pour ce faire, recouvrez-les d’une bâche ou d’un voile.

En ce qui concerne les protections hivernales : au potager, n’hésitez pas à couvrir les légumes plus sensibles la nuit. En journée, s’il fait suffisamment bon, retirez-les. Cela permet à l’air de circuler librement.

Un potager au mois de mars

Vous savez maintenant quoi faire en ce beau mois de mars. L’activité commence véritablement et c’est ça qui est génial. Le jardinier qui dormait en vous tout l’hiver se réveille avec joie. C’est le début de la saison… il est temps de ne faire qu’un avec votre terre. Et si vous me disiez ce que vous faites exactement au potager en mars ? Je suis curieuse et attends vos commentaires avec impatience. 😊

Partagez cet article
Pour aller plus loin…
Découvrez d'autres articles pour en apprendre un peu plus sur notre univers ! 🙂

VOUS AIMERIEZ DEVENIR AUTOSUFFISANT ALIMENTAIRE ?

Recevez maintenant par mail mon guide ultime :

« Viser l'autosuffisance alimentaire en fruits et légumes »

✅Pourquoi il est important de viser l’autosuffisance alimentaire
Les étapes à suivre pour viser l’autosuffisance alimentaire en fruits et légumes
✅Comment construire ce projet et atteindre son objectif
Commencer et développer un potager autosuffisant
✅Apprendre à conserver ses aliments
✅De nombreux tableaux, schémas et photos
✅Un tableau des fruits et légumes de saison

En vous inscrivant à la newsletter, vous consentez à ce que Le Potager d'Aillou, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d’accès, de rectification ou d’effacement, consultez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer