Un potager au mois de mai

Potager au mois de mai : que faut-il y faire ?

« Au mois de mai, fais ce qu’il te plaît ». Qui ne connait pas ce célèbre dicton ? Mais est-il réaliste au potager ? À cette époque de l’année, le printemps est bien installé. Les journées s’allongent et la douceur envahit l’atmosphère. Le jardinier a donc carte blanche pour cultiver un tas de bons légumes. Pourtant, il faut encore se méfier de ce joli mois printanier. Les Saints de Glace pourraient bien tout saccager. Alors voyons ensemble que faire au mois de mai au potager.

Pourquoi faire attention au mois de mai ?

Le mois de mai est synonyme de culture en abondance. Les jardiniers que nous sommes passent le plus clair de leur temps dans leur petit lopin de terre. Eh oui ! Le potager se remplit petit à petit. Les légumes d’avril et mars sortent de terre et poussent tranquillement. Et la terre est fin prête à accueillir toutes les graines et plants qu’on lui donnera.

Pourtant, je vous recommande de vous méfier des Saints de Glace (St Mamert, St Pancrace, St Gervais) du 11 au 13 mai.

D’après le site Gerbeaud, les Saints de Glace représentent une période climatique délicate pour le jardinier. Il s’agit de 3 jours où le risque de froid et de gel est important.

Cette croyance bien ancrée aujourd’hui remonte au Moyen-Âge. Pourtant, il ne faut pas seulement prendre garde de ces 3 jours. Les températures de la première quinzaine du mois de mai sont à surveiller. Le mois entier pour les régions les plus froides (comme la montagne !).

Que cultiver au mois de mai ?

Maintenant que vous connaissez les risques de gelées tardives de mai, place au travail ! Je vous laisse découvrir ci-dessous tous les semis et plantations à réaliser. 

Les semis

-betterave ;
-blette ;
-carotte ;
-choux ;
-épinard ;
-haricot ;
-navet ;
-panais ;
-pois/pois mangetout ;
-radis ;
-oignons de couleur ;
-concombre et cornichon ;
-courges ;
-fenouil ;
-courgette ;
-maïs ;
-chicorée ;
-endive ;
-poireaux ;
-rutabaga ;
-salade (batavia, laitue) ;
-cresson ;
-haricot.

Les plantations

-courges ;
-rhubarbe ;
-pommes de terre ;
-maïs ;
-tomate ;
-courgette ;
-aubergine ;
-concombre ;
-salades ;
-choux ;
-poivron et piment ;
-artichaut ;
-céleri-rave et céleri-branche ;
-fenouil ;
-patate douce.

Malgré l’abondance de cultures qui vous attend, gardez un œil sur la météo ! En plus des gelées, la pluie pourrait décourager vos sorties au potager.

En ce début du mois de mai 2022, Jean-Philippe et moi sommes plutôt dépités. Alors que nous avons un tas de légumes à planter, nous ne pouvons rien faire : il pleut sans arrêt. C’est assez frustrant. Nous devons donc prendre notre mal en patience.

Alors, si le printemps vous réserve de belles averses, ne tentez pas de cultiver sur une terre mouillée. Vos cultures ne donneront rien. Pourquoi ? Tout simplement car la terre colle et qu’il est impossible de planter quoi que ce soit. Si vous essayez malgré tout, lorsque la terre se réchauffera, elle formera de grosses mottes qui empêcheront les plantes de se développer correctement.

Quels sont les légumes à repiquer ?

Au mois de mai, il est temps de repiquer ! Tous les plants cultivés sous abri (serre, châssis, en godet, etc.) sont prêts à prendre place au potager. S’ils sont prêts bien entendu !

-choux ;
-poireau d’été ;
-aubergine ;
-céleri-rave et céleri-branche ;
-concombre et cornichon ;
-courges ;
-courgette ;
-fenouil ;
-melon ;
-piment et poivron ;
-tomate.

Qu'en est-il des aromates ?

Et maintenant, voyons quelles aromatiques planter au potager au mois de mai. Et pour ça, il n’y a rien de mieux que de vous partager une petite liste :

-ciboulette ;
-aneth ;
-persil ;
-coriandre ;
-basilic ;
-laurier ;
-thym ;
-menthe ;
-sauge.

Que récolter ?

Voyons maintenant les légumes à récolter en ce joli mois printanier. Voici donc une petite liste pour vous aider à y voir plus clair :

-ail ;
-artichaut ;
-asperge ;
-carotte ;
-chicorée ;
-chou-fleur de printemps ;
-épinard ;
-fève ;
-laitue ;
-navet ;
-oignon blanc ;
-petit pois ;
-pomme de terre ;
-radis ;
-rhubarbe ;
-fraisier ;
-framboisier ;
-blette ;
-carotte ;
-céleri-rave et céleri-branche ;
-concombre ;
-courgette ;
-poireau.

Entretenir les cultures

C’est bien joli de planter et semer sur tout le potager ! Mais encore faut-il entretenir toutes ces nombreuses cultures. À partir de mai, le travail ne manquera plus du tout. Bien au contraire ! Vos légumes vont demander votre attention assez régulièrement. Préparez-vous donc à passer du temps à les chouchouter.

Commencez par pailler vos cultures (exceptés les semis qui ne sont pas encore sortis). Le paillage a plusieurs bienfaits non négligeables :

1-Elle maintient la terre fraiche et humide. Cela permet de limiter l’arrosage puisque les racines sont au contact de l’eau plus longtemps.

2-Évite aux mauvaises herbes de pousser. Dites adieu à la dure tâche qu’est le désherbage (enfin presque) !

3-Limite l’érosion (usure, dégradation) du sol à cause de la pluie ou du vent.

Vous pouvez ensuite éclaircir les semis trop serrés : radis, navets, betteraves, carottes, etc. Cela consiste à retirer quelques plantes germées pour laisser suffisamment d’espace aux autres. Ces dernières pourront ainsi bien se développer et devenir de belles plantes.

Occupez-vous de tuteurer les plantes grimpantes. Fèves, haricots, tomates, petit pois, artichauts… Dès que ces plantes ont besoin d’être maintenues en hauteur, utilisez des tuteurs de diverses matières : bois, métal, fer, acier… Choisissez ceux qui vous conviennent le plus !

Si vous avez cultivé des poireaux, des fèves, des petits pois ou des pommes de terre, n’oubliez pas de les butter (élever un monticule de terre aux pieds des légumes). Il y a de multiples bienfaits à cela, propre à chaque légume :

1-Blanchir une plus grande partie des poireaux en leur évitant le contact avec la lumière.

2-Soutenir certains légumes droits dans des régions où le vent est assez fort.

3-Favoriser le développement des pommes de terre en maintenant les pousses droites.

Enfin, protégez vos fraisiers des oiseaux en installant un filet par-dessus.

Un potager au mois de mai

Vous savez maintenant tout sur le potager du mois de mai ! Entre les semis, plantations et entretien des cultures, vous êtes prêts à passer de longues heures à jardiner. Alors, qu’allez-vous travailler pendant ces 4 longues semaines printanières ? Dites-moi tout en commentaire. 😊

Partagez cet article
Pour aller plus loin…
Découvrez d'autres articles pour en apprendre un peu plus sur notre univers ! 🙂

VOUS AIMERIEZ DEVENIR AUTOSUFFISANT ALIMENTAIRE ?

Recevez maintenant par mail mon guide ultime :

« Viser l'autosuffisance alimentaire en fruits et légumes »

✅Pourquoi il est important de viser l’autosuffisance alimentaire
Les étapes à suivre pour viser l’autosuffisance alimentaire en fruits et légumes
✅Comment construire ce projet et atteindre son objectif
Commencer et développer un potager autosuffisant
✅Apprendre à conserver ses aliments
✅De nombreux tableaux, schémas et photos
✅Un tableau des fruits et légumes de saison

En vous inscrivant à la newsletter, vous consentez à ce que Le Potager d'Aillou, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d’accès, de rectification ou d’effacement, consultez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer