Jardin de dessous en juin

Potager au mois de Juin : que faut-il y faire ?

Le mois de juin est annonciateur de grands moments : les vacances qui approchent, la chaleur qui prend place peu à peu, l’été qui s’installe, le soleil qui brille… C’est une période de l’année que beaucoup apprécient ! Même les jardiniers trouvent un bonheur fou à cultiver au potager. Entre les dernières grosses plantations, l’entretien, les récoltes… Le travail ne manque toujours pas. Je vais donc vous confier tout ce que le mois de juin vous réserve sur votre (ou vos) lopin(s) de terre…

Que cultiver au mois de juin au potager ?

Bien que le mois de mai soit le plus intense en culture, juin n’est pas en reste ! Vous pouvez continuer certains semis et plantations. Lesquels ? Eh bien poursuivez votre lecture pour tout savoir…

Les semis

Et si vous commenciez le mois de juin par quelques semis ? Vos graines seront dans d’excellentes conditions pour germer. Terre réchauffée, soleil, climat doux à chaud (méfiez-vous toutefois des chutes de températures qui ne sont pas si rares !), tout est bon à prendre.

Voici une petite liste pour vous guider dans vos prochains semis :

-blette ;
-betterave ;
-carotte ;
-chicorée ;
-choux ;
-haricot ;
-navet ;
-panais ;
-radis ;
-roquette ;
-salsifis ;
-épinard ;
-concombre et cornichon (semis tardif) ;
-courges (semis tardif) ;
-courgette ;
-fenouil ;
-ciboulette ;
-persil ;
-cerfeuil ;
-coriandre ;
-moutarde ;
-piment.

Les plantations

Et si nous passions maintenant aux plantations ? Tout comme les semis, vous pouvez encore ajouter de nombreux légumes à votre potager. Ils se plairont on ne peut mieux au cœur d’une terre chaude et riche.

Mais quels légumes exactement planter ?

-aubergine ;
-tomate (dernières plantations) ;
-poivron (dernières plantations) ;
-concombre ;
-melon ;
-courgette ;
-choux (de Bruxelles, fleur, pommé, rave, etc.) ;
-courges ;
-haricot ;
-maïs ;
-céleri-branche ;
-céleri-rave ;
-fenouil ;
-poireau ;
-oignon ;
-salades (attention s’il fait très chaud, elles monteront en fleur plus rapidement).

Quoiqu’il en soit, veillez à bien échelonner vos semis et plantations. Cela évitera d’avoir tout d’un coup. Si je vous donne ce conseil, c’est parce que j’ai commis cette erreur. En mars, j’ai planté trop de salades en même temps. Je les ai toutes eu prêtes en même temps. Résultat ? Nous en avons dû en donner et en vendre. Il y en avait beaucoup pour nous deux seulement.

Certaines ont même commencé à monter. Les poules se sont donc régalées avec.

Quels sont les légumes à repiquer ?

Vous souvenez-nous de tous les légumes que vous avez semés sous abri les mois précédents ? Eh bien il est encore temps de les mettre en terre en juin. Comme à mon habitude, je vous dresse une petite liste des plantes que vous pouvez repiquer :

-céleri-branche ;
-céleri-rave ;
-choux (fleur, frisé, rave, pommé, etc.) ;
-concombre et cornichon ;
-courges et potiron ; 
-courgette ;
-fenouil ;
-melon ;
-piment et poivron ;
-poireau ;
-rutabaga ;
-tomate ;
-chicorée.

Que récolter ?

Si les plantations et semis se réduisent peu à peu, les récoltes, elles, sont au contraire de plus en plus nombreuses. Préparez-vous à passer du temps au potager, le panier sous le bras.

Les légumes à récolter sont :

-ail ;
-betterave ;
-carotte ;
-chicorée ;
-choux ;
-échalote ;
-épinard ;
-fève (les dernières) ;
-laitue ;
-navet ;
-oignon blanc ;
-oseille ;
-petit pois ;
-pomme de terre ;
-radis ;
-blette ;
-pois mangetout ;
-tomate ;
-rhubarbe ;
-thym ;
-asperge ;
-artichaut ;
-aubergine ;
-poivron.

Entretenir les cultures

Vous le savez sans doute déjà, mais tout ce que vous plantez et semez doit être entretenu. Cela vous servira à récolter de beaux et bons légumes. Plus vous en prenez soin, mieux ils vous le rendront. Mais comment bichonner vos plantes chéries ?

Certains gestes à réaliser sont les mêmes que le mois de mai. Vous pouvez donc les continuer en juin au besoin. Par exemple, paillez le sol lorsque vous plantez vos légumes. N’oubliez pas que le paillage ne doit pas s’effectuer sur des semis qui ne sont pas encore sortis de terre !

Pensez à tuteurer vos légumes : tomates, aubergines, poivrons, haricots grimpants. En ce qui concerne les tomates et aubergines, supprimez les gourmands. Ces tiges secondaires puisent beaucoup de sève, ce qui influe sur la production des fruits. En les enlevant, le pied principal est mieux nourri. Il est plus fort. Et donnera plus de tomates et/ou aubergines.

Certains jardiniers qui suivent une démarche permaculturelle ne retirent pas les gourmands. Ils veulent limiter l’intervention humaine et laisser faire la nature telle qu’elle est. C’est donc à vous de faire votre propre choix. En ce qui concerne Jean-Philippe et moi-même, nous les supprimons.

Taillez ensuite les melons et les concombres afin de hâter leur production. Buttez les pommes de terre pour éviter qu’elles ne soient exposées à la lumière (ce qui les ferait verdir). Vous pouvez biner entre les rangs des plantes pour désherber et aérer le sol (de plus, un binage = 3 arrosages !). Éclaircissez les légumes trop serrés (comme les navets ou betteraves).

Enfin, pour fortifier et booster vos légumes, n’hésitez pas à les asperger de purin d’ortie et/ou de consoude.

Jardin de dessus en juin

Le mois de juin est à vous ! Profitez bien de la fin de printemps/début d’été. Arrosez, plantez, semez et entretenez vos cultures. De nombreuses tâches vous attendent au potager ! Vous ne vous ennuierez pas. Mais c’est à vous de me confier tous vos petits secrets. Que faites-vous au mois de mai au potager ? Que semez-vous ? Que plantez-vous ? J’ai hâte d’en découvrir plus ! 🙂

Partagez cet article
Pour aller plus loin…
Découvrez d'autres articles pour en apprendre un peu plus sur notre univers ! 🙂

VOUS AIMERIEZ DEVENIR AUTOSUFFISANT ALIMENTAIRE ?

Recevez maintenant par mail mon guide ultime :

« Viser l'autosuffisance alimentaire en fruits et légumes »

✅Pourquoi il est important de viser l’autosuffisance alimentaire
Les étapes à suivre pour viser l’autosuffisance alimentaire en fruits et légumes
✅Comment construire ce projet et atteindre son objectif
Commencer et développer un potager autosuffisant
✅Apprendre à conserver ses aliments
✅De nombreux tableaux, schémas et photos
✅Un tableau des fruits et légumes de saison

En vous inscrivant à la newsletter, vous consentez à ce que Le Potager d'Aillou, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d’accès, de rectification ou d’effacement, consultez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer