Le jardin de dessous au mois d'août

Potager au mois d'août : que faut-il y faire ?

L’été se poursuit, la chaleur perdure et le soleil brille. Pour certains, les vacances continuent, pour d’autres, elles commencent ou s’arrêtent. En tout cas, ça y est, le mois d’août est arrivé ! Et même si vous partez quelques jours loin de chez vous, n’oubliez pas votre potager. Une grande partie des légumes sont déjà en terre. Les récoltes remplissent entièrement vos cagettes. Vous commencez à conserver pour l’hiver. Bref ! Si la fréquence des plantations et semis diminue, le travail ne manque pas. Alors découvrez vite dans cet article ce qu’il faut faire au potager au mois d’août.

Que cultiver au mois d’août au potager ?

Commençons par les cultures à réaliser au potager ! Quelques plantations et semis sont encore possibles. Mais évitez d’effectuer cette tâche lorsqu’il fait trop chaud. Cela nuirait au développement de la graine ou du plant.

Voyons maintenant ce que vous pouvez ajouter sur votre petit lopin de terre.

Que semer ?

Voici une petite liste des légumes à semer au mois d’août :

-radis noir ;
-carotte ;
-navet ;
-mâche ;
-épinard ;
-haricot (les derniers) ;
-roquette ;
-choux ;
-persil ;
-ciboulette ;
-thym ;
-poireau ;
-oignon ;
-basilic ;
-betterave ;
-moutarde ;
-cerfeuil ;
-coriandre.

Comme je l’ai écrit, il est important de se méfier de la chaleur. Si le sol est trop sec ou s’il fait trop chaud, la germination n’aura pas lieu. Il est donc important d’arroser quotidiennement ses semis. Les graines doivent rester humides pour lever.

Que planter ?

Et maintenant, place aux plantations :

-poireau ;
-betterave ;
-céleri-rave et céleri-branche ;
-choux ;
-navet ;
-fenouil ;
-laitue ;
-feuille de chêne ;
-chicorée.

Tout comme les semis, n’hésitez pas à arroser régulièrement vos plantations. Surtout si vous subissez la sécheresse ou la canicule !

Que récolter ?

Tous les légumes plantés et semés en avril, mai et juin arrivent en nombre au potager ! Si vos cultures ne souffrent pas de la chaleur, les récoltes peuvent être prolifiques. Mais alors, que récolter au potager ?

-pomme de terre ;
-ail ;
-aubergine ;
-blette ;
-betterave ;
-carotte ;
-céleri-rave et céleri-branche ;
-chou-fleur ;
-concombre ;
-courgette ;
-haricot ;
-laitue ;
-melon ;
-oignon ;
-panais ;
-poireau ;
-aubergine ;
-brocoli ;
-échalote ;
-épinard ;
-fenouil ;
-radis ;
-tomate ;
-piment et poivron ;
-basilic ;
-ciboulette ;
-coriandre ;
-persil ;
-romarin ;
-thym.

Entretenir les cultures

La plupart des légumes sont en terre. Certaines cultures s’achèvent tandis que d’autres entrent au potager. Mais il est important de s’occuper de toutes vos plantes ! L’entretien est primordial.

Alors quoi faire au sur votre petit lopin de terre au mois d’août ?

Avant toute chose, je vous recommande d’arroser. En tout cas, surveillez les besoins en eau de vos plantes. Dès que les feuilles commencent à tomber, il est temps de déverser de l’eau à la racine. Certaines personnes préfèrent effectuer cette tâche le matin, à la fraîche. D’autres en fin de journée, à la tombée du jour (comme JP et moi-même).

En plus de l’arrosage, le paillage est une méthode très efficace au potager. Entre le soleil, la chaleur et le vent, la terre se dessèche très rapidement. En paillant vos légumes, la terre est protégée : elle reste plus humide, ce qui profite au système racinaire des végétaux. Pour plus d’informations à ce sujet, consultez l’article « Comment bien pailler votre potager ?« 

Si l’été est très sec, voire caniculaire, je vous conseille de rajouter des ombrières. Une ombrière est une structure qui sert à ombrager. Ici en l’occurrence, vous offrez de l’ombre à vos légumes. Vous pouvez utiliser de nombreux matériaux pour ce faire : cannisse, branchage, toile, cagette, filet, etc.

Voici d’autres gestes à appliquer au potager au mois d’août :

-Buter les choux, les poireaux, les haricots.
-Biner le sol pour casser la croûte.
-Plier les tiges des oignons pour les faire grossir.
-Retirer les gourmands des tomates.
-Tailler les tomates/aubergines/poivrons/concombres/courges/melons.
-Supprimer les feuilles des courgettes si elles sont malades (tâches grises/blanches qui apparaissent dessus).
-Éclaircir les semis.

Penser à votre alimentation à l’année

Le mois d’août est aussi propice à la conservation de ses légumes pour l’hiver. Si vous avez un trop-plein de légumes (ou si vous visez l’autosuffisance alimentaire), préparer ses conserves est une tâche nécessaire. Haricots stérilisés, tomates en sauce, courgettes farcies, etc., il y en a pour tous les goûts.

Pour en savoir plus sur les différents moyens de conservation, je vous invite à découvrir l’article : « Comment atteindre l’autosuffisance alimentaire ? »

Attention cependant ! Penser à son alimentation pour l’année prend beaucoup de temps. Plusieurs heures. Plusieurs jours parfois (selon le nombre de personnes que vous êtes) ! Néanmoins, vous ne le regretterez pas. Vous serez heureux de manger vos propres légumes en plein hiver. Et des légumes d’été ! Quel plaisir ce fût à mes yeux de pouvoir savourer des haricots verts au mois de janvier…

Vous pouvez aussi récolter les graines des légumes que vous aurez laissé monter en fleur (comme les blettes par exemple). Grâce à cela, vous aurez de quoi semer l’année suivante. Et ce, gratuitement ! C’est une méthode efficace pour démarrer un projet d’autonomie alimentaire.

Le mois d’août vous ouvre ses bras. Profitez de la chaleur, du soleil et de la paresse si vous êtes en vacances. Prenez soin de vos cultures, pensez à bien les arroser et à les protéger de la canicule et/ou de la sécheresse. Récoltez vos légumes au fur et à mesure et prenez le temps de réaliser vos propres conserves pour l’hiver. 🙂

Partagez cet article
Pour aller plus loin…
Découvrez d'autres articles pour en apprendre un peu plus sur notre univers ! 🙂

VOUS AIMERIEZ DEVENIR AUTOSUFFISANT ALIMENTAIRE ?

Recevez maintenant par mail mon guide ultime :

« Viser l'autosuffisance alimentaire en fruits et légumes »

✅Pourquoi il est important de viser l’autosuffisance alimentaire
Les étapes à suivre pour viser l’autosuffisance alimentaire en fruits et légumes
✅Comment construire ce projet et atteindre son objectif
Commencer et développer un potager autosuffisant
✅Apprendre à conserver ses aliments
✅De nombreux tableaux, schémas et photos
✅Un tableau des fruits et légumes de saison

En vous inscrivant à la newsletter, vous consentez à ce que Le Potager d'Aillou, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d’accès, de rectification ou d’effacement, consultez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer