Des plants de salades en terre

Que doit-on faire au potager en octobre ?

Les feuilles tombent des arbres, les températures baissent, les journées sont plus courtes… eh oui, le mois d’octobre est arrivé ! Les couleurs de l’automne s’installent doucement dans votre jardin. Et votre potager ? Devez-vous le laisser à l’abandon pendant ce mois de transition ? Quand vient la fin de l’année, le travail n’est pas aussi intensif que pendant l’été. Petit à petit, vous allez mettre votre terre au repos afin qu’elle « hiberne ». Toutefois, cela ne signifie pas qu’il n’y a plus rien à faire ! Par ailleurs, cette période de l’année est idéale pour commencer un potager. Alors, en poursuivant votre lecture, découvrez tout le travail à effectuer au potager au mois d’octobre.

Entretenir son potager en octobre

Nettoyer son terrain

La première action à effectuer au mois d’octobre est d’entretenir votre potager. Pour ce faire, vous devez nettoyer votre terrain. Après les dernières récoltes, il vous suffit d’arracher les plants qui ne produisent plus de légumes. Généralement, il s’agit des tomates et des haricots. Vous me demanderez : mais que faire de tous ces végétaux arrachés ? Personnellement, je vous conseillerais de les broyer. Il vous est tout à fait possible de le faire par vous-même à l’aide d’un broyeur électrique ou même d’une tondeuse. Ce broyat réalisé par vos soins vous sera utile pour la prochaine étape !

Penser aux protections hivernales

L’entretien du potager ne s’arrête pas là. Au mois d’octobre, selon certaines régions et climats, les températures extérieures peuvent chuter, notamment la nuit. Alors, l’idéal est de penser à installer une ou des protections hivernales (voile, paille, vitre, etc.). Elle vous sert à protéger les plantes les plus frileuses des grands froids. Jean-Philippe et moi en utilisons même au printemps ; à la montagne, les températures restent fraîches longtemps ! Bien entendu, si l’air est encore doux, il est inutile de placer votre protection maintenant. Mais réfléchir à en acheter une (ou la créer soi-même) est une bonne idée.

Enrichir sa terre sur la surface vide

Comme je l’ai écrit précédemment, le mois d’octobre est idéal pour débuter un potager. En effet, c’est à la fin de l’année que vous préparez la terre pour les cultures du printemps suivant. Pour ce faire, il suffit d’enrichir et alimenter le sol en matières organiques. Et rien de mieux pour ça que de s’y mettre durant l’automne !

Pour fournir une meilleure productivité, la terre a besoin de nutriments. Or, les cultures d’été en ont puisé beaucoup, ce qui a appauvri le sol. C’est pourquoi, lorsque votre potager entre en hibernation, le nourrir est primordial. Au fil des mois, la matière organique que vous apportez s’incorpore à la terre, l’alimente et favorise sa fertilité. Le petit plus ? Cela développe également la biodiversité !

Répandre une couverture végétale

Au mois d’octobre, toute la surface de votre potager n’est pas à enrichir. Certaines cultures sont encore en place et produisent de beaux légumes. Toutefois, je vous conseillerais de commencer à recouvrir les zones nues du potager.

Il existe plusieurs façons de procéder (qui peuvent être complémentaires) :

  • épandre du compost ;
  • ajouter du fumier ;
  • répartir le broyat des plants arrachés ;
  • pailler avec de la tonte de pelouse, des feuilles mortes et des mauvaises herbes.

Quoiqu’il en soit, gardez à l’esprit que TOUT se récupère et se réutilise ! Compost, fumier, broyat améliorent et enrichissent la composition du sol.

Semer des engrais verts

Au mois d’octobre au potager, il est tout à fait possible de semer des engrais verts. Pas question ici de pesticide ni de produits toxiques ! Les engrais verts sont des cultures nourrissantes pour la terre, sans être destinée à la récolte et à la consommation. Il peut s’agir de trèfle, moutarde, colza, phacélie, luzerne, etc.

Lorsqu’ils recouvrent le sol, les engrais verts forment un « toit » végétal naturel qui produit de la matière organique. Leur forte composition en azote et potassium représente d’excellents nutriments pour la terre.

Commencez par bêcher la terre en surface (à l’aide d’une grelinette par exemple). Puis, semez des engrais verts sur l’espace nu de votre potager. Au bout de quelques mois, lorsqu’ils se coucheront, ne les enlevez pas ! Ils donneront encore de la matière organique au sol qui les assimilera.

Que planter au potager au mois d'octobre ?

Bien que l’été s’éloigne et que l’automne s’installe, vous pouvez continuer à planter certains végétaux. Toutefois, la liste que je vous dresse varie selon la zone géographique où vous vous situez, le climat, l’environnement mais aussi le type de terre. Il vous faudra vous y adapter : certaines plantes peuvent ou non être cultivées là où vous vivez.

Les légumes

Certains légumes sont rustiques, c’est-à-dire non frileux. Ils peuvent résister aux (grands) froids de l’hiver. En voici quelques-uns qu’il vous est possible de planter en octobre.

  • ail blanc et violet ;
  • échalote ;
  • poireau ;
  • oseille ;
  • artichaut ;
  • oignon rouge d’hiver ;
  • rhubarbe ;
  • asperge ;
  • mâche ;
  • épinard ;
  • chou-fleur.

Vous pouvez également planter des fraisiers dans votre potager.

Les fruitiers

L’automne est la saison idéale pour planter des fruitiers. Ça l’est d’autant plus au mois d’octobre. Pourquoi ça ? Grâce au sol encore chaud et aux pluies régulières, l’enracinement des arbres est bien meilleur. Ils peuvent donc s’implanter plus facilement. Voici quelques idées d’arbres à installer dans votre verger :

  • cerisier ;
  • cognassier ;
  • noyer :
  • pêcher ;
  • pommier ;
  • poirier ;
  • prunier ;
  • figuier.

Pour avoir de beaux fruits, la présence de pollinisateurs est nécessaire. Alors, n’hésitez pas à consulter l’article Comment Attirer les Abeilles Sauvages dans Son Jardin ? afin de profiter d’un verger coloré et productif !

Que semer ?

En plus des plantations, semer des légumes au potager en octobre est tout à fait envisageable. Bien entendu, les semis s’effectuent également selon le climat, la zone géographique et le type de terre.

Semis sous abri :

  • artichaut ;
  • origan ;
  • carotte.

Semis en pleine terre :

  • cerfeuil ;
  • basilic ;
  • chicorée ;
  • chou-fleur ;
  • épinard d’automne et d’hiver ;
  • fenouil ;
  • laitue ;
  • mâche ;
  • moutarde ;
  • pavot ;
  • radis ;
  • fève et petits pois (en climat doux seulement).

Que récolter et conserver ?

Avant les gelées de l’hiver, ramassez les courges et conservez-les dans un endroit sec (une cave ou un garage par exemple). Vous pouvez faire de même avec les légumes-racine (carotte, panais, etc.) : disposez-les dans un bac recouvert de sable ou en silo.

Concernant les récoltes, voici quelques exemples de légumes qui produisent au mois d’octobre au potager :

Légumes :

  • ail ;
  • artichaut ;
  • aubergine ;
  • betterave ;
  • blette ;
  • carotte ;
  • céleri ;
  • chou blanc ;
  • chou-fleur ;
  • concombre ;
  • courge ;
  • courgette ;
  • endive ;
  • épinard ;
  • oignon ;
  • poireau ;
  • chou de Bruxelles ;
  • fenouil ;
  • frisée ;
  • haricot ;
  • laitue ;
  • mâche ;
  • maïs ;
  • pomme de terre ;
  • radis ;
  • navet ;
  • radis noir.

Fruits :

  • coing ;
  • pamplemousse ;
  • poire ;
  • pomme ;
  • raisin.

Plantes aromatiques :

  • basilic ;
  • ciboulette ;
  • persil ;
  • origan.

 N’hésitez pas à nous partager vos expériences et astuces pour bien prendre soin de votre potager au mois d’octobre ! 🙂

Partagez cet article
Pour aller plus loin…
Découvrez d'autres articles pour en apprendre un peu plus sur notre univers ! 🙂

VOUS AIMERIEZ CRÉER VOTRE PROPRE POTAGER ?

Recevez maintenant par mail mon guide ultime :

« Créer un potager en 6 étapes »

Comment bien choisir ses légumes à cultiver 
✅Savoir évaluer ses besoins en fonction de son projet
✅Apprendre à préparer le sol et entretenir ses cultures
✅Connaître les différentes méthodes de conservation
✅De nombreuses photos 
✅Un glossaire récapitulant les termes difficiles

En vous inscrivant à la newsletter, vous consentez à ce que Le Potager d'Aillou, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d’accès, de rectification ou d’effacement, consultez notre politique de confidentialité.

8 réflexions sur “Le Potager au Mois d’Octobre : Que Faut-Il Faire ?”

  1. Géniales ces listes bien détaillées ! On commence à me dire que l’été est terminé et que le temps du jardinage est passé ! Mais pas du tout, il reste encore plein de beaux fruits et légumes à récolter et à semer ! Avec ces listes, c’est encore plus simple de s’y retrouver ! Merci !

    1. Eh non le jardinage continue encore en octobre ! Le potager reste encore productif pendant ce mois de transition, pour le plus grand bonheur de nos papilles !
      En tout cas je suis ravie de vous avoir aidée à l’aide de mes listes, merci à vous pour votre commentaire ! 🙂

  2. Un bon récapitulatif de tout ce qu’on peut faire au jardin en octobre… Encore de beaux moments à venir au jardin, en cette période où la lumière est belle et le soleil moins brûlant ! Pour planter les arbres fruitiers, il ne vaut pas mieux attendre novembre plutôt ?

    1. Merci beaucoup Chloé ! 🙂
      Concernant les arbres fruitiers, vous pouvez commencer à les planter en octobre (notamment pour les raisons que j’ai citées dans l’article), mais le meilleur moment pour la plantation reste bel et bien le mois de novembre en effet 🙂

  3. Super, je suis habituellement à court d’idées pour le potager à l’arrivée de l’automne ! Je contente de découvrir tout ce que l’on peut planter 🙂 Reste plus qu’à s’y mettre.

  4. Honnêtement, démarrer un potager devrait nous être enseigné depuis tout petit .D’ailleurs, j’ai appris tout un tas, de choses passionnantes. Qui me seront surement utiles un jour 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer