Le jardin de dessous au mois de juin

Le jardin de dessous – Partie 1

Année 2022 en montagne : la saison reprend avec joie et motivation. Jean-Philippe et moi sommes prêts à reprendre le travail sur le jardin de dessous. Cette année, c’est principalement moi qui vais m’en occuper. Mon projet d’autosuffisance en légumes est en place (sur papier), il ne reste plus qu’à l’appliquer grandeur nature. J’ai donc décidé de développer ce projet  sur notre petit (est-il vraiment si petit ? je ne crois pas…) potager d’en bas. Je vous laisse le plaisir de découvrir son évolution au fil des mois. 🙂

Février

Le mois de février est encore froid. L’hiver perdure mais les oiseaux chantent de plus en plus souvent, ce qui nous laisse penser que le printemps n’est plus si loin. Alors, on attrape nos bêches et nos râteaux et c’est parti pour une nouvelle saison.

Tout au long du mois, j’ai régulièrement vidé de la cendre et du marc de café sur la terre. Les 15 premiers jours de février, la neige recouvrait le potager. Ce qui protégeait les dernières cultures restantes (carottes, poireaux, choux, oignons, mâche) du gel. 

28 février

Après avoir répandu une dernière fois de la cendre et du café sur la parcelle, j’ai ramassé les dernières carottes et poireaux qui restaient. J’ai laissé les oignons, la mâche et les blettes.

Juste après, JP a passé le motoculteur. Bien que ce ne soit pas très « permacole » (pour plus d’informations à ce sujet, je vous invite à consulter l’article de la définition de la permaculture) , nous utilisons cette méthode pour gagner du temps. Cette année, nous avons 7 grands terrains à gérer. Il nous est impossible de ne pas retourner le sol et ce serait très long de n’utiliser que la bêche… J’espère que vous nous pardonnerez !

Mars

Mars démarre et avec lui, le début des semis et plantations. Au jardin de dessous, au remet le train en marche. Je réveille le potager petit à petit. L’autonomie alimentaire n’attend plus ! Alors, qu’ai-je réalisé ce mois-ci sur cette grande parcelle ?

7 mars

Gros travail en cette journée du 7 mars. Il faisait très beau, bien qu’encore froid (je rappelle que nous sommes encore en hiver, bien que le printemps commence à pointer le bout de son nez…). 

Jean-Philippe m’a aidée à réaliser quelque chose que je n’avais encore jamais fait : une butte de culture.

L’élaboration de cette construction fut longue, mais je me suis régalée.

J’ai d’abord commencé par rassembler un gros tas de feuilles mortes que j’ai rempli dans une brouette. Comme vous pouvez le voir, notre petite chatte Bulle était à mes côtés pour m’aider.

J’ai ensuite délimité la surface de ma butte à l’aide de bâtons.

Pour créer les contours, j’ai utilisé des tuiles (que j’ai semi-enterrées) et des planches (récupérées au champ de St-James). J’ai superposé ces dernières pour avoir plus de hauteur. Pour ne pas qu’elles tombent, je les ai fait maintenir à l’aide de piquets que j’ai plantés dans la terre.

Pour renforcer le maintien, je dois encore joindre les piquets à l’aide d’un fil de fer.

Dernières étapes : j’ai d’abord ajouté les feuilles mortes dans la butte. Puis, la paille (et le fumier de poule) ainsi qu’un peu de compost. Enfin, j’ai créé les allées tout autour en pelletant. J’ai transféré la terre à l’intérieur des planches.

Mais ma butte n’est pas encore terminé. Il manque beaucoup de terre pour qu’elle soit entièrement remplie. La journée touchait à sa fin, ce pourquoi je n’ai pas continué.

Il faudra que je prenne une heure environ dans la semaine pour combler la hauteur qu’il reste. 

10 mars

Ce jour-là, Jean-Philippe m’a aidée au travail du jardin de dessous. Je dois vous avouer que cela m’a bien avancée. Toute seule, je n’aurais pas pu en faire autant…

Ensemble, nous avons terminé la butte de culture. J’ai rajouté du marc de café et de la cendre sur la terre. Puis, nous avons joint les piquets ensemble avec du fil de fer. Cela aidera à bien maintenir les planches. Jean-Philippe a ensuite coupé les piquets qui étaient beaucoup trop hauts. Enfin, nous avons à nouveau pelleté de la terre pour l’ajouter à la butte. Nous avons donc pu la remplir totalement (comme les photos le montrent). 

Et voilà le travail ! 🙂

Maintenant, place aux toutes premières plantations de l’année 2022 ! Alors, qu’avons-nous planté au jardin de dessous ?

-Des fraisiers : 22 plants sur 2 rangées. Nous avons choisi 4 variétés différentes (Ciflorette, Charlotte, Mara des Bois, Candiss).
-Des salades : 18 plants en tout. 6 feuilles de chêne brune, 6 feuilles de chêne blonde et 6 sucrines.

Nous avons également repiqué les fèves semées en pots deux mois auparavant. Et ce, sur 4 rangées.

15 mars

La mi-mars est déjà là ! Et le travail s’intensifie petit à petit…

En ce mardi nuageux, j’ai aménagé le jardin de dessous. C’est à dire ? En suivant un croquis que j’avais élaboré, j’ai posé des bâtons partout sur le terrain afin de délimiter les futures allées et les zones de culture. Bien sûr, j’étais armée de mon fabuleux ami le mètre… Indispensable pour être la plus précise possible !

Suite à ça, Jean-Philippe est venu m’aider pour réaliser les planches de culture surélevées. Pour savoir comment les faire, n’hésitez pas à consulter mon article dédié en cliquant sur ce lien.

J’adore le résultat, même si le travail est loin d’être fini !

Là où nous avons créé les planches de culture, il restait encore de la mâche et des oignons plantés en 2021. Il fallait les enlever.

Nous avons donc récolté la mâche (et l’avons mangée avec une délicieuse tarte aux pommes de terre) et les oignons. Nous allons déplacer et replanter ces derniers sur l’une des planches.

16 mars

Opération plantations d’oignons sur une rangée et de gousses d’ail sur une autre. Sur la troisième, nous avons déplacé les oignons déracinés la veille pour créer les planches.

22 mars

Sur la planche surélevée n°2, j’ai pas mal travaillé ! Il faisait beau (ce qui changeait de la semaine précédente) et plutôt bon. Alors j’ai attrapé quelques sachets de graines, un cordeau, mon mètre, et voici une petite liste de mon jardinage du jour :

Repiquage des petits pois semés en pots en janvier.
-Semis des pois mangetout en poquets sur deux rangées et demi.
-Semis d’épinards sur une rangée.
-Sur la planche n°4, j’ai semé une rangée de radis.

27 mars

J’ai commencé par planter 4 plants de chaque espèce de salade suivante :

-feuilles de chêne brunes ;
-feuilles de chêne blondes ;
-sucrines ;
-batavias brunes ;
-laitues.

En montagne, il est encore un peu tôt pour planter les batavias et laitues. Mais une connaissance de Jean-Philippe lui a donné plus de 1000 plants de salades (il s’agit des invendus d’une jardinerie du côté de Carcassonne). Et à Carcassonne, les jardiniers ont déjà commencé à les cultiver. Nous les avons donc mises en terre et verrons si elles prendront ou non.

Après les salades, j’ai planté la coriandre près des fraises.

Enfin, j’ai semé deux rangées de petits pois dans ma butte.

Avril

Le mois d’avril démarre sous un temps très… hivernal ! En ce début de printemps, la neige nous a énormément surpris. Mais elle n’est que temporaire et la culture de légumes intensive m’attend au jardin de dessous…

2 avril

Grosse surprise en ce samedi 2 avril où la neige tombe énormément. Plus de 45 centimètres dans notre jardin ! Autant dire que le jardin de dessous est mé-con-nais-sable. On ne voit même plus ma butte ! Seulement les bâtons de délimitation des différentes zones de mon potager.

4 avril

On délaisse quelques jours le travail au jardin de dessous (à cause de la neige qui n’a pas encore totalement fondu, vous vous doutez bien) pour une autre tâche… Les semis de tomates en plaque alvéolée !

Mes grands-parents vivent en Ariège (mais en plaine, pas en altitude) et cultivent une variété de tomates qui provient tout droit de leur pays natal : le Portugal (délicieuses d’ailleurs : grosses et juteuses !). Chaque année, ils conservent les graines pour en semer à nouveau l’année d’après. Il y a quelques mois, ils ont décidé de nous en donner pour tenter de les cultiver à Montaillou. 

Alors j’ai semé quelques graines en plaque alvéolée et les repiquerai dès que les plants seront prêts ! Même si les tomates ont du mal à croître ici, je vais quand même essayer.

11 avril

En ce lundi 11 avril, je plante une cinquantaine d’oignons rouges sur l’une de mes planches.

Je sème également des carottes et radis dans ma butte (sur un seul sillon pour gagner de la place). 

Enfin, je désherbe mes autres planches qui commençaient à se faire envahir d’adventices…

En ce qui concerne les autres semis, ils commencent tous à sortir : radis (photo n°2), épinard et pois mangetout.  

12 avril

Gros travail matinal en cette belle journée du 12 avril !

Jean-Philippe passe tout d’abord le motoculteur sur la partie inoccupée du jardin de dessous.

Une fois qu’il a terminé, je creuse les allées pour créer les dernières planches de culture. Sur l’une d’entre elles, je plante des salades : feuilles de chêne brunes et blondes ainsi que des sucrines.

Dans le même temps, Jean-Philippe creuse deux sillons sur la partie la plus à gauche de la parcelle. Il plante ensuite des pommes de terre germées qu’il recouvre de terre.

Je vous montre ça en photo ??

16 avril

Je passe une petite demi-heure dans mon jardin de dessous, à jardiner tranquillement. 

Je plante tout d’abord une demi-rangée d’échalotes (je n’en avais pas assez pour remplir une rangée entière).

Je sème ensuite des navets sur ma butte, à côté des carottes et des petits pois qui poussent petit à petit.

Enfin, je sème deux petites rangées de mesclun près de la coriandre.  

Sur la dernière photo, vous pouvez voir la progression de ma plantation d’ails. Je trouve ça fascinant, pas vous ??

25 avril

Après quelques jours de mauvais temps et de pluie, il est temps de reprendre le jardin de dessous en main. Et ça tombe bien, aujourd’hui, il y a une belle éclaircie ! 

Je plante tout d’abord une rangée d’oignons jaunes (sur la planche n°7) puis une autre de poireaux, près des radis.

Sur la 6ème planche, je plante 30 salades : 10 iceberg, 10 laitues et 10 batavias blondes.

Enfin, je réalise quelques petits travaux supplémentaires : désherber les planches, éclaircir les radis et tuteurer les petits pois repiqués à l’aide de bâtons.

27 avril

Aujourd’hui, travail très léger au jardin de dessous ! Simple semis de betteraves près des fraises.

Mais j’avais une bien belle compagnie : mon acolyte Bulle ! Toujours fidèle au poste, près de moi, en toutes circonstances. Ou peut-être guettait-elle une souris ??

Mai

Entre pluie et soleil, le temps est quelque peu mitigé en ce début de mois. Les Saints de Glace nous attendent de pied ferme. Vont-ils nous faire une petite surprise glaçante ? En tout cas, voyons dès à présent ce que nous réserve le potager…

9 mai

Après une grosse semaine de pluie et de mauvais temps, nous profitons enfin de ce beau et grand soleil pour planter à nouveau ! Mais quoi donc exactement ?

Des blettes colorées et des oignons rouges sur deux planches différentes.

Mais le plus gros reste à venir !

10 mai

Grosse grosse journée en ce mardi 10 mai ! Le potager se remplit peu à peu de mille et uns légumes. Je vous montre ?!

Je commence par réaliser deux rangées de semis de persil et un de ciboulette.

Puis, je repique deux plants de rhubarbe (car j’adoooore la rhubarbe en tarte ou en confiture, miam).

Jean-Philippe m’aide à faire 3 rangées de supplémentaires de pommes de terre. Pendant qu’il creuse les sillons, je les sème une par une, à distance d’un pied. Puis, il rebouche les sillons.

Enfin, je plante mes 3 premiers plants de courgettes ainsi que deux petites rangées d’oignons jaunes près des semis de betteraves et des fraisiers.

J’allais oublier la plantation de 8 nouvelles batavias blondes cultivées sur deux planches distinctes.

Et qu’en est-il des autres cultures déjà en place ??

1-Les fleurs des fraisiers apparaissent petit à petit. Il y a même une fraise verte ! Dans quelques temps, elle sera prête à être mangée…

2-Les betteraves poussent et lèvent de terre progressivement. 

12 mai

Très tôt ce matin, je décide de jardiner. La fraicheur de l’aube fait beaucoup de bien avant de devoir subir la chaleur soudaine du mois de mai ! 

Je désherbe mes planches et sème des carottes et radis à plusieurs endroits du potager.

15 mai

C’est parti pour une nouvelle grosse journée de travail au jardin de dessous ! 

Mais qu’est-ce qui m’attend exactement ??

Avant toute chose, je commence par repiquer 10 plants de tomates donnés par mes grands-parents. Il s’agit d’une variété portugaise d’où ils sont originaires. Ils ont semé des graines dans plusieurs pots qu’ils nous ont généreusement confiés. J’ai donc repiqué une partie des plants sur l’une de mes planches !

Ensuite, je sème une toute petite rangée de navets sur ma première planche. Et je finis par planter 4 plants de choux chinois. 

Un peu plus tard, je crée des tuteurs en bois assez grands pour mes petits pois et pois mangetout.

Et maintenant, je vous montre l’évolution des premières pommes de terre qui commencent à sortir. Sur la première et la deuxième photos, vous pouvez voir les feuilles qui montrent le bout de leur nez !

En ce qui conerne les fèves, les fleurs aussi apparaissent, et en très grand nombre ! Petit bémol : les plantes sont toutes sont infestées de pucerons. Jean-Philippe m’a conseillé de les traiter à l’aide d’une lotion eau – savon noir, au pulvérisateur. Cela permet aux pucerons de glisser puis de tomber de la fève.

17 mai

Avant de vous faire part de l’avancée sur le jardin de dessous, laissez-moi vous donner quelques nouvelles de Bulle. Comme vous pouvez le voir sur les photos, elle se porte bien. Mais visiblement, le travail au potager la fatigue énormément… à part bailler et se coucher sur la terre, elle ne fait pas grand-chose !

Dans l’après-midi, je tuteure mes petits pois et pois mangetout.

Puis, je paille mes courgettes, mes tomates et ma rhubarbe avec de la tonte de pelouse et de l’herbe coupée.

20 mai

Travail bien matinal sur le jardin de dessous ! En tout premier, je plante des blettes colorées sur 2 planches différentes pour finir les rangées déjà commencées.

Puis, je plante trois rangées de poireaux :

-1 sur la butte ;
-1 sur la 9ème planche ;
-1 sur la partie de gauche.

Les plantations continuent avec deux plants de maïs, du panais et une rangée d’oignons jaunes.

Enfin, quelques travaux supplémentaires ont occupé ma journée : le paillage de mes salades, l’installation d’un filet pour retenir les fèves et enfin, poser des tuteurs aux tomates.

21 mai

Tôt ce matin, j’arrose quelques-unes de mes cultures avant de les pailler : blettes colorées, choux chinois et maïs.

Et en ce jour exceptionnel… Voici mes toutes premières récoltes sur le jardin de dessous : radis, oignons et blettes.

Quel bonheur et surtout… quel régal !!

23 mai

Pas de travail aujourd’hui, seulement quelques récoltes et des photos montrant l’évolution de mes cultures !

Photo 1 : la coriandre est magnifique !

Photo 2 : les échalotes aussi.

Photo 3 : les feuilles d’épinards sont grandes, belles et bien vertes.

Photo 4 : les oignons repiqués sont prêts à être savourés !

Photo 5 et 6 : mes 2 variétés de radis en terre, prêts à la récolte.

Photo 6 et 7 : de belles gousses de petits pois sont en plein développement sur les pieds. J’ai hâte que les pois se retrouvent dans mon assiette… miam !

Et concernant les récoltes ??

De bons radis et d’excellents épinards.

Nous avons mangé les premiers avec du sel et du beurre. Il y avait 2 variétés plantées : Patricia Flamboyant (sur la 3ème planche) et Radis de 18 jours (sur la butte). Lesquels j’ai préféré ? Les 2 tout simplement ! Je suis une très grande gourmande…

Les épinards ont fini en salade. Un régal !

28 mai

Aujourd’hui, je m’occupe de semer une rangée de carottes, de diviser mes betteraves pour les repiquer ailleurs. Je paille également le panais.

Et comme mes fèves sont encore envahis de pucerons, je les traite à nouveau à l’aide de savon noir et d’eau ! Enfin, j’arrose mes tomates avec du purin d’ortie pour éviter qu’elles tombent malades, suite aux deux jours de pluie que nous avons connu.

Juin

1 juin

Le mois de juin est arrivé, le soleil avec lui ! On continue donc les semis et plantations. 

1-Du panais

2-Des haricots verts

3-Encore des poireaux

4-Et toujours des oignons !

Et on commence à récolter nos premières feuilles de chêne…

9 juin

Premières récoltes de petits pois et de pois mangetout ! C’est un régal…

14 juin

Aujourd’hui, je plante des choux (brocoli et chou-fleur) et 4 plants de butternut. Je sème également des haricots verts. En plus de quelques récoltes de mangetout (1,5kg !). Un travail harassant sous une chaleur écrasante…. Vive la canicule à 1300m d’altitude ! 🥵

Mais les légumes poussent bien et nous aurons bientôt de belles courgettes…

19 juin

Voici une petite photo de mes fèves écossées que nous avons aussitôt mangées en poêlée… Quel régal ! C’était délicieux…

Je vous monte aussi les récoltes de deux de mes salades : une batavia et une laitue. Ne sont-elles pas magnifiques ?!

Et aujourd’hui, je plante quelques fenouils près des haricots verts.

Partagez cet article

Pour aller plus loin…

Découvrez d'autres articles pour en apprendre un peu plus sur notre univers ! 🙂

2 réflexions sur “Le jardin de dessous – Partie 1”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer