La création de six planches au champ

Comment créer une planche de culture ? Réponse en 4 étapes

C’est un classique en permaculture (et dans n’importe quelle autre façon de cultiver) : la planche de culture ! Il s’agit tout simplement d’une zone de culture rectangulaire, que l’on peut surélever, multiplier, varier en taille, etc. On la retrouve dans bien des jardins et elle peut être le résultat de très beaux potagers ! Alors, si vous souhaitez créer une planche de culture mais ne savez pas quelles sont les différentes étapes à suivre… poursuivez la lecture ! Je vous dévoilerai une méthode simple à appliquer pour en concevoir une facilement !

Créer une planche de culture

1-Travailler et ameublir la terre

Travail de la terre à la bêche

Avant toute chose, pour pouvoir cultiver ses plantes, il est nécessaire que le sol soit bien travaillé au préalable ! La plupart de vos semis et plants se développeront beaucoup mieux dans une terre meuble, légère et aérée. C’est pourquoi avant de créer votre planche, vous devez ameublir au mieux votre sol. Vous pouvez réaliser cette tâche de deux manières.

  • À l’aide d’une bêche : cet outil de jardinage vous permet d’ameublir la terre de façon manuelle. Il vous suffit d’enfoncer la bêche dans le sol (sans que cela ne soit trop profond). Vous pouvez vous aider de votre pied pour faciliter l’entrée de la bêche dans la terre. Décompactez la terre en remontant votre outil.
  • À l’aide d’un motoculteur : cette pratique n’est pas vraiment tolérée en permaculture car il s’agit d’un appareil à carburant, mais elle peut être très pratique lorsque l’on a de grandes parcelles à travailler. Attention à bien retenir le motoculteur lorsque vous l’utilisez, afin qu’il puisse ameublir la terre comme il faut.

2-Délimiter la parcelle

Une fois votre terre bien meuble et travaillée, il vous faudra délimiter la zone de votre future planche de culture. La taille importe peu et ne dépend que de vous et de l’espace dont vous disposez ! Toutefois, je peux vous donner un conseil : réaliser une largeur de 1 mètre peut être intéressant car cela permet d’accéder aux différentes cultures facilement, qu’elles soient d’un côté ou de l’autre de la planche.

Pour délimiter la parcelle de votre future planche de culture, munissez-vous d’un cordo, d’un mètre et de plusieurs bâtons.

  • Calculez au préalable la taille que feront la longueur et la largeur de votre planche.

  • Placez un bout de votre cordo à un extrême de la parcelle, puis planter le second à l’autre extrémité, de sorte que la corde soit bien tendue sur toute la longueur.

  • Plantez des bâtons là où étaient enfoncés les deux extrémités du cordo.

  • À l’aide du mètre (ou à nouveau de votre cordo), délimitez la largeur de votre future planche de la même façon.

  • Placez vos deux derniers bâtons.

Vos quatre bâtons plantés délimitent alors la zone de votre planche de culture (sur la photo, vous pouvez facilement les distinguer).

3-Faire ressortir la planche de culture

Une planche de culture

Votre planche de culture est délimitée aux dimensions que vous avez choisies. Maintenant, il faut que vous puissiez la faire ressortir. La solution la plus simple (et évidente) reste la création d’allées. Ces dernières vous permettent d’accéder facilement à votre planche de culture et de pouvoir y travailler aisément. Si vous réalisez plusieurs planches de culture côte à côte, vos allées intérieures doivent être de taille confortable afin que vous puissiez vous déplacer sans nulle difficulté.

Rien de plus simple que de créer des allées ! Tout d’abord, il faut les délimiter de la même façon qu’à l’étape précédente. Ensuite, c’est d’une façon toute naturelle qu’elles apparaîtront… en marchant dessus ! Mais il n’est pas la peine d’effectuer volontairement de nombreux allers-retours inutiles sur vos allées pour que la terre se tasse. De toute évidence, vous aurez à vous déplacer régulièrement dessus pour faire vos premières cultures : vous verrez que vos allées se feront d’elles-mêmes rapidement.

Si vous souhaitez réaliser une planche de culture surélevée, il vous suffit de pelleter le sol sur toute la longueur de votre allée et de déposer la terre sur votre planche de culture. Celle-ci sera plus haute de quelques centimètres par rapport à l’allée (ce qui peut être avantageux pour travailler plus aisément encore).

Si vous le souhaitez, vous pouvez également entourer votre planche de culture en installant des petites barrières en bois.

4-Niveler la parcelle

La création de six planches au champ

Dernière étape indispensable avant que vous puissiez commencer la culture de vos plantes : nivelez votre planche de culture ! Aplanir votre terrain est un passage dont on ne peut se passer. En effet, cela permet de réduire les dernières « imperfections » du sol en le débarrassant de grosses pierres ou de mottes de terre indésirables.

Alors munissez-vous de votre râteau et pensez à aplanir votre planche de culture afin de préparer au mieux la terre à recevoir vos futures cultures !

VOUS AIMERIEZ CRÉER VOTRE PROPRE POTAGER ?

Recevez maintenant par mail mon guide ultime :

« Créer un potager en 6 étapes »

Comment bien choisir ses légumes à cultiver 
✅Savoir évaluer ses besoins en fonction de son projet
✅Apprendre à préparer le sol et entretenir ses cultures
✅Connaître les différentes méthodes de conservation
✅De nombreuses photos 
✅Un glossaire récapitulant les termes difficiles

En vous inscrivant à la newsletter, vous consentez à ce que Le Potager d'Aillou, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d’accès, de rectification ou d’effacement, consultez notre politique de confidentialité.

Exemples de planches de culture

Un cas concret sur nos parcelles

Jean-Philippe et moi avons créé huit planches surélevées au champ. Voici comment nous avons procédé :

  • À l’aide d’un cordo et d’un mètre, j’ai délimité la taille des futures planches de culture : 1 mètre sur 10. Quant aux allées, nous avons opté pour 50 centimètres de largeur. Personnellement, nous avons choisi la délimitation du terrain avant le travail de la terre. Libre à vous de le faire dans l’ordre que vous souhaitez !

  • Une fois les bâtons plantés, Jean-Philippe a passé le motoculteur sur cette surface.

  • Pour surélever la planche, j’ai à nouveau utilisé le cordo pour marquer chaque longueur. En suivant la corde tendue, j’ai pelleté la terre des allées en la déposant sur la future zone de culture.

  • Jean-Philippe a ratissé pour niveler le sol des planches de culture, tout en se débarrassant des grosses pierres et des mottes d’herbe en trop.

  • Le résultat final : 8 planches de culture de 10 mètres de longueur sur 1 mètre de largeur, surélevées de quelques centimètres par rapport aux allées.

Idées de légumes à cultiver sur une planche de culture

Les cultures sur la planche de Laurie
Plantation de salades à côté des oignons au champ
Des cultures en place dans la terre

Voici quelques idées d’associations de cultures que vous pouvez reproduire dans votre propre potager et sur vos propres planches :

  • Carotte et oignon blanc ;
  • Fraise, poireau, échalote, betterave ;
  • Navet et pomme de terre ;
  • Laitue, batavia, oignon blanc ;
  • Haricot, radis, carotte.

Photo 1 : oignons blancs, radis, haricots, carottes, oignons de couleur.

Photo 2 : batavias, laitues, oignons blancs.

Photo 3 : fraises, poireaux, betteraves.

Vous êtes prêt à cultiver vos légumes sur une planche de culture surélevée ? Si vous en avez déjà réalisées, alors montrez-nous à quoi elles ressemblent ! 🙂

Partagez cet article
Pour aller plus loin…
Découvrez d'autres articles pour en apprendre un peu plus sur notre univers ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer